"Dans l'arrondissement, vous avez la plus belle piscine"

Virginie Landry
Envoyer Ă  un ami

Envoyer cet article Ă  un ami.

  Le maire de l'arrondissement, Anie Samson, a conviĂ© quelques jeunes de l'Ă©cole Saint-NoĂ«l-Chabanel et des citoyens de l'arrondissement Ă  la rĂ©ouverture de la piscine intĂ©rieure RenĂ©-Goupil, jeudi le 1er mars dernier. La peinture a Ă©tĂ© refaite, de nouvelles salles ont Ă©tĂ© amĂ©nagĂ©es et il y a plus d'Ă©quipements Ă  la disponibilitĂ© des jeunes.

La piscine intĂ©rieure RenĂ©-Goupil a Ă©tĂ© rafraĂźchie, pour ĂȘtre mieux adaptĂ©e aux besoins des jeunes.

 

La piscine RenĂ©-Goupil Ă©tait, il y a 50 ans, une piscine extĂ©rieure. Anie Samson l'a expliquĂ© aux jeunes : «On a mis des murs, et on a laissĂ© la piscine lĂ . C'est sĂ»r que 50 ans plus tard, cette piscine-lĂ  est un peu plus vieille, c'est pour cela qu'on a dĂ» la rĂ©parer. Ce qu'on a rĂ©ussi Ă  faire, c'est un tout nouveau bĂątiment. »

Comme invitĂ©e d'honneur, la capitaine de l'Ă©quipe canadienne de water-polo, Krystina Alogbo, a motivĂ© les jeunes qui Ă©taient sur place pour essayer leur nouvelle piscine. Elle a racontĂ© son histoire aux jeunes, qui lui ont donnĂ© toute leur attention. «J'ai dĂ©butĂ© ici, Ă  la piscine RenĂ©-Goupil», dit-elle pour commencer son histoire. «Qui aurait cru que le water-polo serait devenu ma passion, ma carriĂšre, et mon destin.» Krystina Alogbo et son Ă©quipe s'apprĂȘtent Ă  relever  un des plus gros dĂ©fis de leur carriĂšre : «se qualifier pour les jeux olympiques de Londres», qui se tiendront Ă  l'Ă©tĂ© 2012.

«Cette piscine-là, c'est votre terrain de jeu», a conclu Anie Samson, avant de laisser les jeunes aller se mouiller dans leur nouvelle piscine. Un bain libre ainsi qu'une partie amicale de water-polo étaient organisés pour les enfants, qui en ont profité pleinement.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires