Le Journal de St-Michel accueille une nouvelle recrue

Jean-François Lacerte
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans la vie d’un journal communautaire comme Le Journal de St-Michel, l’arrivée d’un nouveau rédacteur est toujours un événement important.

Important car parfois, le style du journal peut changer. La dynamique au sein de la (très petite) équipe de rédaction-publicité-production aussi.

Pourtant, une chose doit demeurer intacte : le journal du quartier doit rester proche des gens qui le lisent et de tous les citoyens qui tissent la communauté qu’il dessert.

Je promets, à titre de nouveau rédacteur du journal que vous avez entre les mains actuellement, que si le style du journal change un peu, la proximité que ses artisans et artisanes ont développée avec le milieu, qui commence par l’implication de la famille Bricault depuis plusieurs générations, sera préservée comme la prunelle de mes yeux.

Je m’appelle Jean-François Lacerte. J’ai roulé ma bosse, comme on dit, dans l’industrie des médias écrits surtout.

J’ai écrit dans des quotidiens, grands et petits, tous réputés.  Des magazines, des hebdomadaires aussi. Un peu de radio, un peu de télé, de l’informatisation de salles de nouvelles et beaucoup de financement publicitaire. Un journal, c’est beau l’écrire, mais il faut aussi l’imprimer et le distribuer, d’où l’importance capitale de la publicité dans ses pages. Mes 30 dernières années ont surtout été mises au service de la recherche de financement publicitaire.

Toutefois, la rédaction me manquait. Parfois cruellement. Issu d’une famille de journalistes, mon implication au Journal de St-Michel est un retour aux sources pour moi, comme le saumon qui remonte la rivière.

Heureusement, j’aurai le meilleur des deux mondes : au-delà de la rédaction, j’aurai aussi des responsabilités publicitaires. Au Journal de St-Michel, je pourrai exercer ce que je fais de mieux depuis trois décennies : écrire sur les gens et diversifier les sources de revenus qui  garantiront l’avenir du journal.

Je vous salue, chers lecteurs et chères lectrices : Laissons le courant passer entre nous!

Organisations: Journal de St-Michel

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires